Les dépenses touristiques en France

Chaque mois, la direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services publie un bilan chiffré du tourisme en France.

Le numéro 35 du mois de juillet 2014, en lien avec l’INSEE, nous apporte différents éléments quant aux dépenses des touristes en France. En 2011, les touristes français et étrangers ont dépensé 141 milliards d’euros en France métropolitaine à des fins de loisirs ou d’affaires. Ces dépenses émanent pour deux tiers de personnes résidant en France (98 milliards d’euros) et pour un tiers (47 milliards d’euros) de personnes étrangères. Les français sont donc les premiers contributeurs du tourisme dans notre pays. Les 3 régions qui captent la moitié de ces dépenses sont l’Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes et cela grâce à leur patrimoine naturel, culturel et à des infrastructures adaptées. En effet, les visites culturelles constituent la principale dépense des touristes. Ce patrimoine fait vivre autour de lui l’économie du pays : il remplit les hôtels, les restaurants, suscite des déplacements terrestres et aériens, incite aux pratiques sportives et culturelles, déclenche des achats alimentaires et de biens durables. Des infrastructures adaptées favorisant l’accessibilité sont un élément clé.

Une bonne nouvelle pour l’économie du tourisme.
La consommation touristique progresse partout, mais à des rythmes différents. De manière globale, entre 2005 et 2011, la consommation touristique croît de 17% en France. Cela est notamment dû à l’augmentation des prix (14 points). Le document nous explique que les prix qui ont le plus augmentés sont ceux des carburants, de l’hébergement et des transports non urbains.

Le numéro 36 du mois d’août 2014, révèle que la France demeure le pays le plus visité au monde avec 84,7 millions de touristes étrangers en 2013. Effectivement, la France connait une croissance de +2% au niveau des arrivées de touristes. La hausse des nuitées est encore plus dynamique et atteint les +4,6%. On y apprend que les touristes européens sont les principaux contributeurs de cette hausse. Les touristes asiatiques sont aussi de gros contributeurs car chaque année ils viennent massivement sur l’hexagone (+ 12,9 % d’arrivées en 2013).

Contact observatoire du tourisme en Moselle
Catherine GIGOUX
Tél. : 03 87 37 59 81
catherine.gigoux@moselle-tourisme.com