Vers une nouvelle organisation du Tourisme en Moselle

 « Vers une nouvelle organisation du Tourisme en Moselle » telle est la thématique des Assises du Tourisme qui vont se dérouler en plusieurs actes dans les prochains mois.

Ce premier volet qui réunissait l’ensemble des acteurs mosellans du Tourisme (élus et techniciens des OTSI, des Communautés de  Communes et des Communautés d’Agglomération, Syndicats touristiques, CCI) a accueilli une centaine de participants dans la salle des délibérations du Conseil Général de la Moselle le 7 septembre dernier. Il s’agissait pour le Président Patrick Weiten et le 1er Vice-Président Bernard Hertzog, de présenter les grandes orientations du Département en matière de politique touristique.

Vers davantage de professionnalisation
Premier intervenant après le préambule de Patrick Weiten, Eric Weiss, président de l’UDOTSI de la Moselle, a rappelé, dans le cadre du contexte national, la nécessité de faire évoluer un certain nombre de structures existantes dans le cadre de la réforme du classement des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative qui sera effective au 1er janvier 2014. Il s’agit en effet de se conformer à ces nouvelles directives qui tendent à professionnaliser davantage les métiers de l’accueil touristique, afin d’offrir aux touristes une qualité de service accrue.

 Disparité des compétences et des territoires
Jean-Michel Klaine, Directeur de Moselle Tourisme, a poursuivi le propos en développant le contexte départemental qui fait apparaître une grande disparité et une répartition hétérogène des structures présentes sur le territoire : 23 offices de tourisme, 14 syndicats d’initiatives et des syndicats intercommunaux. D’où la nécessité de rationaliser les structures locales afin de leur donner la taille critique capable de répondre aux enjeux touristiques actuels et futurs.
Pour aller plus loin dans l’examen du contexte, Marjorie Maffert-Pellat, Chef du Service des Interventions Touristiques (S.I.T) et Thomas Brouck, Chargé de Mission à l’UDOTSI Moselle, ont exposé les résultats de deux  enquêtes réalisées auprès de l’ensemble des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative de Moselle, des Communautés de  Communes et des Communautés d’Agglomération. Ces études montrent qu’un travail important sur la nature des compétences exercées reste à effectuer sur une grande partie du territoire.

Voir la présentation au format PDF.

 L’exemple de nos voisins alsaciens
Avant d’ouvrir la rencontre sur le débat, cet acte premier des Assises du Tourisme accueillait deux grands témoins venus de la région voisine : M. Daniel Acker, Maire de Wangenbourg-Engenthal (67), Président de l’Office de Tourisme de la Suisse d’Alsace et M. Paul Fabing, Directeur du RESOT Alsace. Leur prise de parole a permis de mettre en lumière un exemple de réforme des territoires et des compétences touristiques.

 Pragmatisme et concertation
Après la parole donnée à l’assemblée, Bernard Hertzog, Président de Moselle Tourisme a mis en avant la nécessité de définir de nouvelles orientations pour le département en adoptant une méthode de travail fondée sur le pragmatisme et la concertation. Il a annoncé qu’il partirait dès cet automne à la rencontre de tous les acteurs du tourisme du département afin d’élaborer un projet partagé par tous. Patrick Weiten a conclu les débats en insistant sur la nécessaire cohésion du territoire, au service des touristes et d’une économie touristique prometteuse pour la Moselle.