Saison estivale exceptionnelle pour la Moselle

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la saison touristique d’été, boostée par le Centre Pompidou-Metz et Center Parcs est une vraie réussite pour la Moselle.

Moselle Tourisme très sollicité.
Au 2-4 rue du Pont Moreau, les indicateurs estivaux sont au beau fixe. Ainsi les demandes enregistrées par rapport à l’année 2009 ont augmenté de plus 100 % en juillet et de plus de 80 % en août. Il faut remonter à l’été 2003 pour retrouver pareille progression.

Vita Romana - Parc Archéologique Bliesbruck ReinheimLes Grands Sites sous le signe de l’animation.
Sur le Réseau des 18 Grands Sites de Moselle, on note que les animations ou les expositions sont les conditions sine qua non de renouvellement et de fidélisation de la clientèle. On peut alors citer les événements porteurs du château de Malbrouck, du parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim, du site verrier de Meisenthal, de la Citadelle de Bitche, de l’ouvrage du Hackenberg ou du Château de Sierck. Le Musée de la Cour d’Or à Metz, quant à lui, a bénéficié directement du voisinage du Centre Pompidou-Metz avec une fréquentation équivalente à celle de 2009 qui fut une excellente année.

 

Affluence au château de Malbrouck! Plus de 107 600 visiteurs ont franchi les portes du Château de Malbrouck durant la saison estivale. Un chiffre considérable qui marque l’une des meilleures fréquentations du château depuis son ouverture. Pour Dominique Laudien, directrice du site, cette affluence s’explique par la présence de l’exposition Niki de Saint Phalle « Nous avons vécu un véritable événement: le niveau de l’exposition, son caractère unique et sa parfaite intégration dans le château ont fait l’unanimité. Le bouche à oreille et de très bonnes retombées presse ont fait le reste».

Fréquentation record.
Au Pays de Sarrebourg, c’est la proximité de Center Parcs qui a notamment dynamisé la saison. Selon les premières estimations, les sites ont bénéficié de la curiosité des résidents du Parc en quête de gastronomie, de découvertes ou de sensations. En témoigne la contribution de ce public à la fréquentation enregistrée par le Parc animalier de Sainte-Croix (+ 2 % par rapport à 2009 qui était sa meilleure année avec près de 215 000 visiteurs), celle du Musée du Pays de Sarrebourg et de son parcours Chagall (+21 %) ou du Chemin de fer d’Abreschviller (+19 %).

Jardins des Faïenciers - SarregueminesBon bilan des Jardins sans limites.
Côté jardin, le bilan est plutôt bon avec une très forte augmentation des visiteurs aux Jardins Fruitiers de Laquenexy (près de 20 000 visiteurs soit +41 % par rapport à 2009), probablement liée au succès de l’exposition Ohthera mais également à la proximité du Centre Pompidou-Metz dont a bénéficié aussi le jardin de Scy-Chazelles. Bonne fréquentation des jardins de Sarreguemines (Moulin de la Blies et jardin des Faïenciers) avec quelque 15 000 visiteurs. Les jardins de Manom et de Bitche quant à eux connaissent un léger fléchissement.

Des hébergeurs satisfaits.
Bonne saison également pour les structures d’hébergement : au 31 juillet, les 7 campings Qualité de Moselle avaient enregistré près de 30 000 nuitées (avec plus de la moitié de clients étrangers) soit une augmentation de 10 % par rapport à 2009, le camping de Metz plage affichant à lui seul un excédent de 5 000 nuitées. Tout comme les hôtels de la ville, l’auberge de Jeunesse de Metz plage (+300 nuitées) a connu une bonne saison avec des taux d’occupation supérieurs à 2009. A Bitche, le VVF a, quant à lui, affiché complet tout l’été.

Vers une dynamique durable.
Si l’effet Centre Pompidou-Metz/Center Parcs est évident sur les zones de chalandise proches des deux sites, il n’en demeure pas moins que l’ensemble du département semble avoir bénéficié de l’effet médiatique de ces deux ouvertures. Plus d’un tiers des professionnels du tourisme mosellan déclare avoir ressenti cet effet tant en terme de fréquentation que de modification de l’image de la destination Moselle. Gageons que ce ressenti se confirme et soit l’annonce d’une dynamique durable !