Un office de tourisme intercommunal pour le Pays de Bitche

Depuis cet été, le Pays de Bitche dispose d’un nouvel office de tourisme. Créé à l’initiative de la Communauté des Communes du Pays de Bitche, l’Office de tourisme Intercommunal du Pays de Bitche regroupe, sous le statut juridique original d’Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC), les anciens offices de tourisme du Pays de Bitche, de Baerenthal et de Philippsbourg.

Véritable outil de la mise en oeuvre de la politique touristique du Pays de Bitche, cette entité entend, en collaboration avec tous les acteurs publics et privés du territoire faire du tourisme un véritable levier de développement économique. Son action s’inscrit plus largement dans le contexte de la Moselle Est, du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord et de l’espace transfrontalier.

Cette création s’accompagne de la mise en place de la taxe de séjour pour l’année 2011 et du projet de construction des futurs locaux de l’Office de Tourisme destiné à présenter de manière optimale les richesses touristiques du Pays de Bitche avec ses nombreux sites touristiques, d’accueillir de manière professionnelle les clients de l’Office de Tourisme et d’y abriter les services de cette nouvelle structure porteuse de l’avenir touristique du Pays de Bitche.

Avec pour priorité la définition de sa stratégie touristique et la création d’un nouveau site Internet, l’Office de Tourisme Intercommunal du Pays de Bitche s’apprête à déployer ses activités et prépare activement la saison 2011.

Office de Tourisme Intercommunal du Pays de Bitche
4, Glacis du Château – Bitche
Tél. 03 87 06 16 16

Antenne de Baerenthal
1, rue du Printemps d’Alsace – Baerenthal
Tél. 03 87 06 50 26

Antenne de Philippsbourg
8, route de Baerenthal – Philippsbourg
Tél. 03 87 06 56 12

A la différence de nombreux offices de tourisme, celui du Pays de Bitche a choisi la forme juridique de l’Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC), disponible pour les OT depuis 2004. L’établissement est administré par un comité de direction dans lequel les membres représentant la collectivité territoriale (commune ou groupement de communes) détiennent la majorité des sièges et dirigé par un Directeur. Ce statut présente le principal avantage de pouvoir utiliser les règles du droit privé pour des activités de service public.