Observatoire : Un bon bilan mosellan

Stabilité pour les différents hébergements: Dans les campings, après une période d’incertitude liée à des réservations tardives,le bilan global de la saison est plutôt positif (+2 %). Les touristes de passage comme les touristes résidents ont fréquenté les établissements mosellans qui ont affiché de bons résultats, notamment en locatif. Les gestionnaires parlent de fréquentation exceptionnelle. La crise est malgré tout tangible lorsqu’il s’agit des dépenses annexes qui elles, peuvent être fortement réduites : moins d’activités, moins de visites…
En hôtellerie, après une première moitié d’année difficile, durant laquelle la fréquentation se maintenait avec peine au niveau de celle de 2006, les nuitées de juillet sont reparties à la hausse (+ 6 %). Août fut cependant assez décevant. Au final, la fréquentation de la haute saison touristique s’avère stable par rapport à celle de 2008 (+ 0,8 %).

Progression pour les sites touristiques…
Les sites touristiques et les jardins (réseau JSL)tirent globalement leur épingle du jeu. La plupart de ceux qui avaient répondu à l’enquête du CDT affichaient au 31 juillet, une progression moyenne de + 11 % du nombre d’entrées. On assiste dans de nombreux sites à une augmentation de la clientèle individuelle de proximité qui a pu compenser la perte de clientèle étrangère. Cependant, la fréquentation de la saison a surtout été tributaire de la frilosité des groupes avec des incidences plus fortes dans les sites qui fonctionnent habituellement sur réservation en hors saison.

… et fréquentations record !
D’autres sites ont fait exploser leur fréquentation et affichent des chiffres record au 30 septembre : le zoo d’Amnéville, par exemple, a augmenté sa fréquentation de 20 000 entrées (au 30/09/2009). Le Parc animalier de Sainte Croix a fait lui aussi une magnifique saison en dépassant les 200 000 visiteurs. A Sarrebourg, le parcours Chagall qui regroupe la visite de la chapelle des Cordeliers et du musée du Pays de Sarrebourg a été très bien accueilli par le public. Il a réalisé en 5 mois et demi quasiment le même nombre de visiteurs qu’en 2008. Autre exemple, le parcours dans les arbres Tepacap au pays de Bitche, malgré une météo de juillet assez défavorable, a réussi à progresser de 15 % grâce à des efforts de communication importants en direction de l’Alsace. Un public de passionnés et de curieux a également envahi le musée Georges de La Tour pour découvrir l’oeuvre d’Emile Gallé (près de 46 700 entrées), composé de locaux bien sûr mais aussi de touristes en séjour dans le département.

Au final : un bilan estival plutôt correct dans l’ensemble qui fait écho à l’enquête publiée par l’observatoire régional du tourisme fin août. A cettedate déjà, les professionnels du tourisme mosellans avaient l’air moins pessimiste que leurs homologues lorrains puisqu’un tiers d’entre eux déclaraient avoir eu une bonne, voire une très bonne fréquentation estivale.

Sources:
Enquête conjoncture CDT juin juillet 2009
Enquête TNS SOFRES CRT LORRAINE-OBSERVATOIRE août 2009

Contact : Catherine Gigoux
Tél. : 03 87 37 59 81
Catherine.gigoux@moselle-tourisme.com